.

.

vendredi 10 juillet 2009

Aux Dames de France - Nice




Cliquez sur le mot "Commentaires" ci-dessous et vous découvrirez l'histoire et le présent de ce beau magasin, grâce à un lecteur anonyme et cultivé que je remercie.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

L'intitulé de ces deux photographies n'est pas le bon. En effet, il ne s'agit pas du grand magasin "Aux dames de France" de Cannes, mais de celui de Nice. Ce dernier se situait sur l'avenue de La Gare actuelle avenue Jean Medecin. Ouvert vers 1890 à l'angle de la rue de Paris et de la dite avenue, ce grand magasin est alors installé dans des locaux édifiés dans l'esprit des grands magasins de la capitale. Sur deux niveaux organisés autour d'un vide central à structure métallique coiffé d'une verriére, les espaces de vente sont décorés de boiseries et les sols en parquet recouverts de luxueux tapis. Depuis le rez de chaussé on accéde au niveau superieur depuis de grands escaliers monumentaux à rampes de fer forgé. Ce grand magasin entiérement electrifié dés le debut du siécle, va connaitre un destin funeste, puisque vers 1918, batiment est entiérement ravagé par un incendie. De la belle facade à larges baies à frontons ouvragés plus rien de ne va rester. A l'interieur c'est le chao, les élégantes colonnes d'acier qui retenaient la structure ont cedé sous l'assaut des flammes et tout c'est effondré. Il faut attendre 1921 pour que soit construit puis inauguré le splendide batiment qui figure sur les deux photographies mises en ligne. Plus haut de deux étages que la précedente construction, ce nouveau grand magasin est immense. Luxueusement décoré et ammenagé, il posséde également un atrium central avec verriere, de grands escaliers et comble du modernisme des ascenseurs avec liftiers. Sur la rue de Paris mitoyen à l'immeuble des Dames de France est édifié le cinéma PARIS PALACE que l'on peut voir sur les photographies. Ce cinéma occupe une partie de l'emprise au sol de l'ancien batiment des Dames de France incendié, puisque celui ci etait beaucoup plus long que le batiment nouvelle version. La carriére de ce nouveau grand magasin sera de courte durée car largement concurrencé par le nouveau temple de la consommation édifié a quelques centaines de metres de là sur le meme trottoir en l'occurence "LES GRANDS MAGASINS DE LA RIVIERA". Dés le début des années 30, les DAMES DE FRANCE, disparaissent pour laisser place à un grand magasin populaire d'un nouveau genre "UNIPRIX". A cette occasion la décoration interieur est entierement modernisées, le dome disparait et l'ensemble est équipé du premier escalator nicois. UNIPRIX va exister jusqu'à la fin des années 60, puis les locaux vont succéssivement etre occupés par différentes enseignes. A travers ces différenets reaffectations, l'atrium disparaitra et les espaces de vente seront reduits au sous sol au rez de chaussé et au premier étage. Devenu un temps le magasin la redoute, l'immeuble est racheté par l'enseigne H&M à la fin des années 90. De nos jours seule la facade est restée intacte.

JPD a dit…

C'est corrigé!

Merci beaucoup! Non seulement ma faute d'inattention était impardonnable mais vos explications sont extrêmement interessantes. Encore merci.
JP

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...