.

.

vendredi 6 janvier 2017

Primistère - Meudon la forêt

1960: les immeubles de Fernand Pouillon sont déjà là mais le petit commerce est encore vivant, comme ce Primistère qui côtoie une boucherie.
Quelques années plus tard, les multinationales de la distribution les auront tué.


Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...